ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT et Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  L?Amérique horrifiée par le meurtre d?un jeune gay à Porto Rico

L?Amérique horrifiée par le meurtre d?un jeune gay à Porto Rico

Mercredi 25 novembre 2009 à 00h00
Catégories : MONDE, Revue de presse

 Jorge Steven López Mercado, un jeune gay de 19 ans, a été décapité, démembré et partiellement brûlé. Voir ses funérailles bouleversantes et le témoignage de sa maman.
   
MISE À JOUR 19h: Suite à la vague d'émotion dans la communauté LGBT et en raison des protestations adressées au gouverneur de Porto Rico, celui-ci a accepté d'enquêter sur ce meurtre comme d'un «crime de haine» homophobe.
 
 À Porto Rico, la mort de Jorge Steven López Mercado (photo) est considérée comme «l'un des crimes les plus atroces qui ont eu lieu» dans cette île-État associé aux États-Unis. Il faut dire que cet assassinat est particulièrement sordide: le 14 novembre, on a retrouvé le corps de ce jeune homme de 19 ans ouvertement gay, sur une route à quelques kilomètres de la ville de Caguas où il habitait. Il avait été partiellement brûlé, décapité et amputé des deux bras et des deux jambes.
 
Un crime homophobe atroce, mais qui pourrait ne pas être classifié comme tel, puisque c'est la première fois que la question d'une telle classification se pose à Porto Rico. La loi «Matthew Shepard» sur les crimes de haine, votée par le Congrès des États-Unis et signée par Obama le 28 octobre (lire article), ne peut être appliquée immédiatement sur l'île, en raison de son statut particulier.
 
Son assassin arrêté
Et, pour ajouter au drame, la déclaration publique faite par un policier –«Les gens qui mènent ce style de vie (les homosexuels) doivent être conscients que ces choses arrivent.»– a révolté la communauté LGBT américaine qui refuse d'imaginer que la victime pourrait être considérée comme responsable de son assassinat…
 
L'assassin a été arrêté quelques jours plus tard et emprisonné dans la ville de San Juan. Il s'agit de Juan Martinez Matos, 25 ans (photo). Il a avoué le meurtre, et il explique avoir été pris de «panique» en découvrant que la victime, qui portait des vêtements féminins, était un homme. La police a retrouvé une perruque sur les lieux de l'assassinat.
 
Émotion immense
La mort de Jorge Steven López Mercado a profondément ému Porto Rico et le monde nord-américain. Plusieurs veillées et manifestations ont eu lieu dans sa ville natale ainsi qu'à New York, Atlanta, Chicago, Los Angeles et San Francisco. Plusieurs vidéos ont été postées sur internet en son hommage, voir ci-dessous.
 
Les funérailles de Jorge Steven et le témoignage de sa mère
 
 Myriam Mercado, la maman de Jorge Steven (à partir de 1"15): «… Je lui ai dit: "Steven, dis-moi, dis-moi, qu'est-ce qui se passe?" Il a baissé la tête et m'a dit: "Maman, je suis gay." Je lui ai répondu: "Mon fils, si je t'aimais avant, maintenant je t'aime encore plus! Ce qui me fait peur c'est ce que qui t'attend dans la rue, le rejet, les regards…" Il m'a répondu: "Maman, maintenant que tu es au courant, ça ira." Et il était heureux grâce à cela. Celui ôtait un poids de ses épaules.
 
«Et j'incite tout le monde, en particulier les parents, si vous voyez qu'ils souffrent dans la société, ils souffriront encore plus si leur famille les rejette. Steven était heureux, je le sais, il m'aimait et je l'aimais. C'est moi qui suis bête. Parce que je lui ai dit: "Tu sais Steven, il y a beaucoup de pervers…” Mais je l'aimais. Je l'aimais.» 
 
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web