ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Un fossé pour empêcher les rencontres gays à Neuville-de-Poitou ?. Revue de presse LGBT ou articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Un fossé pour empêcher les rencontres gays à Neuville-de-Poitou ?

Un fossé pour empêcher les rencontres gays à Neuville-de-Poitou ?

Samedi 11 mai 2019 à 09h02
Catégories : FRANCE, Revue de presse

La commune de Neuville-de-Poitou, à côté de Poitiers, a fait construire un fossé et une barrière dans un petit bois pour empêcher l’accès aux voitures. Une des raisons : le lieu serait devenu depuis quelques mois un point de rencontres gay.
 
L’histoire prend racine dans la petite commune de Neuville-de-Poitou, 5.000 habitants, située à une dizaine de kilomètres de Poitiers. En bordure du chemin de Mirebeau, à quelques encablures du Dolmen des Amoureux, se trouve le petit bois de Cernin.
 
Toute l’année, « c’est un site propice aux rencontres tranquilles, au camping sauvage à la belle saison et aux escapades adolescentes », décrit La Nouvelle République. On y trouve des sentiers pédestres, des tables de pique-nique, un barbecue et même une salle des fêtes. Mais depuis quelques mois, il semblerait qu’il soit aussi devenu un « point de rencontres sexuelles » pour les gays.
Un lieu « familial »
 
Contactés par TÊTU, plusieurs hommes gays vivant dans la région nous ont confirmé qu’il s’agissait bien d’un lieu de rencontres, assurant toutefois qu’il est peu fréquenté. « On y va plutôt pour se faire plaisir rapidement », nous assure l’un d’eux. Le bois est également référencé sur le site gay lieudedrague.fr, qui le décrit comme un « lieu cool et sympa dans petit bois le soir ».
 
Des rencontres qui ne plaisent pas du tout à la mairie, qui souhaite que ce lieu, traversé par une « chemin très fréquenté » reste « familial ». « Plusieurs personnes nous ont rapporté des faits d’exhibitionnisme entre adultes, peu importe leur sexualité, et des familles sont tombées nez à nez sur des gens le pantalon au pied », déplore auprès de TÊTU la maire de la commune, Séverine Saint-Pé.
 
Elle nous explique avoir elle-même constaté les faits avec d’autres élus. « Nous avons vu quatre hommes qui sortaient du bois et leur avons dit que c’était plutôt un lieu pour faire des joggings ou des balades. » Ils ont également relevé leurs identités et plaques d’immatriculation avant de les transmettre à la gendarmerie.
 
D’autres raisons évoquées
 
Pour enrayer ce phénomène, la mairie a décidé d’agir en faisant construire un fossé et une barrière cadenassée pour empêcher l’accès du site aux voitures. Et de facto, limiter l’accès aux amateurs de plaisirs en extérieur. Dans son édition du 10 mai, le journal La Nouvelle République a publié un article sur le sujet intitulé : « Vienne : un ‘fossé anti-homo’ creusé autour du bois Cernin à Neuville-de-Poitou ».
 
Auprès de TÊTU, Séverine Saint-Pé se dit « choquée » par l’utilisation du terme « fossé anti-homo », utilisé par le journal, et envisage de porter plainte « pour propos diffamatoires ». « Des gens ont cru qu’il s’agissait de nos propos et parlent même de porter plainte contre la mairie », regrette l’édile.
 
Car si ces rencontres expliquent « en partie ces aménagements », Séverine Saint-Pé martèle que ça n’est pas la seule raison. « Nous souhaitons aussi éviter l’intrusion de véhicules dans les sous-bois, qui abîment la végétation, empêcher les dépôts sauvages de déchets et lutter contre les faits réguliers d’incivilité. » Des policiers municipaux se seraient récemment fait agressés par des jeunes alcoolisés à cet endroit.
 
Des aménagements inutiles ?
 
Comme le rappelle La Nouvelle République, la commune voisine de Jaunay-Marigny avait récemment été confrontée « à la même problématique ». Le maire avait alors, lui aussi, décidé de faire des travaux sur la voirie.
 
Pour un des hommes que nous avons pu interroger, ces aménagements ne servent pas à grand chose. « Si les gens ne vont plus au bois de Cernin, ils iront ailleurs. »
 
 
 
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2019
agence web