ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Homophobie Une commune française rompt ses relations avec sa ville jumelle polonaise déclarée zone sans LGBT ou revue de presse LGBT ou articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Homophobie Une commune française rompt ses relations avec sa ville jumelle polonaise déclarée zone sans LGBT

Homophobie Une commune française rompt ses relations avec sa ville jumelle polonaise déclarée zone sans LGBT

Mardi 18 février 2020 à 10h11
Catégories : EUROPE, Revue de presse

La commune de Saint-Jean-de-Braye en banlieue d'Orléans a décidé de rompre ses relations avec sa ville jumelle polonaise qui s'est déclarée "zone sans LGBT" afin de protester contre cette situation. Une première.
 
Saint-Jean-de-Braye, commune d'Orléans-Métropole (Loiret), a décidé lors de son dernier conseil municipal, vendredi 14 février, à l'unanimité, de suspendre ses relations officielles avec sa ville jumelle polonaise de Tuchów car la commune fait désormais partie des 88 villes qui ont adopté des "zones sans LGBT", encouragées par le gouvernement d'extrême-droite du parti Loi et Justice.
 
Le label "zone sans LGBT" prône le rejet de l’enseignement de la soi-disant "idéologie LGBT" dans les écoles et l’encouragement à la discrimination au nom des "valeurs traditionnelles" polonaises.
 
"On a tout de suite réalisé la gravité de cette prise de position, en se disant que l’histoire, hélas, se répétait. On est bien placés pour le savoir, dans le Loiret, avec le souvenir de trois camps d’internement. A Jargeau, il y avait des tziganes et des homosexuels. On ne peut pas accepter que des décisions comme celles-ci soient prises, au mépris des droits de l’homme", a réagi l'adjointe à la maire PS de Saint-Jean-de-Braye Colette Martin-Chabbert sur France 3 Centre.
 
"Je crois que c’est la première fois dans le Loiret qu’une commune prend une telle mesure. Dire : on n’accepte pas l’homophobie chez nous, on ne l’accepte pas quand elle est institutionnalisée dans une ville jumelle" s'est réjoui de son côté Christophe Desportes-Guilloux, secrétaire du Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret (GAGL45).
 
Informées, les autorités de Tuchów se sont dites "surprises et offusquées" de la décision de la municipalité de Saint-Jean-de-Braye.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2021
agence web