ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Eglise catholique Pédophilie Le pape refuse la démission de Barbarin. Revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Eglise catholique Pédophilie Le pape refuse la démission de Barbarin

Eglise catholique Pédophilie Le pape refuse la démission de Barbarin

Mardi 19 mars 2019 à 15h40
Catégories : FRANCE, Revue de presse

Le diocèse de Lyon a annoncé que le Pape François a refusé la démission du cardinal Barbarin en invoquant la "présomption d'innocence" alors que ce dernier a bel et bien été condamné par la justice française.

Dans un communiqué publié ce mardi, le diocèse de Lyon annonce que le pape François a décidé de refuser la démission du cardinal Barbarin.
 
"Lundi matin, j’ai remis ma mission entre les mains du Saint-Père. En invoquant la présomption d’innocence, il n’a pas voulu accepter cette démission", affirme le cardinal Barbarin.
 
"Il m’a laissé la liberté de prendre la décision qui me paraît la meilleure pour la vie du diocèse de Lyon, aujourd’hui, poursuit le prélat. À sa suggestion et parce que l’Église de Lyon souffre depuis 3 ans, j’ai décidé de me mettre en retrait pour quelque temps et de laisser la conduite du diocèse au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten. Cette décision prend effet à compter de ce jour".
 
Le 7 mars dernier, Philippe Barbarin a été reconnu coupable de non-dénonciation d’actes pédophiles et a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon.
 
La justice lui reproche de ne pas avoir alerté la justice des agissements du père Preynat. Ce dernier, qui a reconnu les faits, doit être jugé cette année.
 
Le cardinal Barbarin a fait appel de sa condamnation.
 
 Le nonce apostolique dans la tourmente
 
L'affaire Barbarin tombe à un moment délicat des relations diplomatiques entre la France et le Saint-Siège. Le parquet de Paris vient de demander la levée de l'immunité diplomatique du nonce apostolique (ambassadeur du Saint-Siège) en France, Mgr Luigi Ventura, pour l'auditionner dans une enquête pour "agressions sexuelles". Le ministère français des Affaires étrangères devra décider de relayer ou non cette demande auprès du Vatican.
 
La justice a enregistré une quatrième plainte, s'ajoutant à celles déposées par trois hommes qui reprochent à l'évêque de 74 ans des mains aux fesses appuyées. Début mars, la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau avait dit attendre du Vatican qu'il prenne ses "responsabilités".
 
Pour compliquer la donne, la France n'a toujours pas proposé un remplaçant à son ambassadeur auprès du Saint-Siège, parti à la retraite voici huit mois et demi.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web