ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Intervention en milieu scolaire pour lutter contre l'homophobie ou les préjugés sur l'homosexualité et les bonnes pratiques éducatives face aux discriminations.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
74, Avenue de Bourgogne
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
50 rue Hergé
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actions  Lutte contre les discriminations  L'éducation contre l'homophobie

L'Education contre l'homophobie.

VXiXtXaXmXiXnXeXCXMXS-2007-10-26 20:09:59
Image de L'Education contre l'homophobie
ADHEOS bénéficie d'un agrément du rectorat de Poitiers en tant qu'association éducatives complémentaires de l'enseignement public depuis un arrêté du 6 mai 2013.
 
Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant :
  • Les interventions en milieux scolaires  réalisées gratuitement par notre association ADHEOS, afin de mener des actions de prévention contre les discriminations, et plus particulièrement contre l'homophobie.
 
  •  L'accès gratuit à une formation E-Learning de sensibilisation pour combattre les préjugés. Le Défenseur Des Droits met à votre disposition en accès libre et gratuit 3 modules de sensibilisation et de formation à distance pour combattre les préjugés et stéréotypes... Un module est spécifique au personnel éducatif.
 
  • Une synthèse des bonnes pratiques et réactions concernant l'éducation nationale pour accompagner les victimes de discriminations
 

ADHEOS organise des interventions en milieu scolaire pour lutter contre l'homophobie

Image de ADHEOS organise des interventions en milieu scolaire pour lutter contre l'homophobie et L'Education contre l'homophobie
  • Les actions de prévention de l'homophobie
Ont-elles leur place dans un lycée ou un collège ? Nous pensons que oui. En effet, comme le montrent les témoignages recueillis par notre association, l'homophobie et la lesbophobie sont l'une des formes que prend la violence en milieu scolaire, les victimes se taisent le plus souvent, par "honte", "peur" et "culpabilité".
Les conséquences de cette situation peuvent être très dramatiques.
 
- De nombreuses études concernant le taux de suicide montrent que la découverte de son homosexualité constitue un facteur de risque très important en ce qui concerne le suicide chez les adolescent-e-s. De même le CAELIF d'Ile de France a sorti en février 2011 une enquête menée du 7 avril au 5 mai 2010 auprès de 4638 personnes sur la représentation de l'homosexualité dans le monde étudiant.
 
- Ces faits sont d'ailleurs reconnus et mentionnés dans le rapport relatif aux auditions sur les discriminations en milieu scolaire remis au ministre de l’Éducation nationale, Porte-parole du Gouvernement, le 22 septembre 2010 
 
Enfin les plus hautes instances du pays se sont déclarées favorables à la pénalisation des propos et des actes homophobes.
La communauté éducative est de plus, depuis toujours, très engagée dans le combat contre l'exclusion et le rejet.
 
  • Nos objectifs et nos méthodes  
Notre groupe est constitué de bénévoles formés, comptant des enseignants dans leurs rangs. Nous sommes des adultes portant une parole d'adulte à des adolescent-e-s et parfaitement conscients de nos responsabilités.
 
Nos interventions sont pédagogiques, respectueuses de la légalité et de la sensibilité du public concerné. Elles sont basées sur des témoignages écrits et visuels et visent à déconstruire les clichés et à combattre les préjugés.
 
Les objectifs d'ADHEOS ne sont en aucun cas communautaristes mais s'inscrivent au contraire dans le cadre de l'universalisme républicain. Nous demandons seulement la fin de l'exclusion et un égal respect pour toutes les personnes, quelle que soit de leur orientation sexuelle réelle ou supposée.
 
- Parce que l'homosexualité demeure encore un motif de discrimination, d'exclusion, d'agression autant qu'un sujet tabou… 
- Parce que les différentes formes d'homophobie et leurs conséquences sont encore insuffisamment connues… 
- Parce que les programmes éducatifs traitent encore trop peu d'homophobie… 
- Parce qu'il n'est pas aisé pour un professeur d'aborder avec les élèves les questions d'orientation sexuelle alors que l'on touche au domaine de l'intime… 
- Parce que parler aux élèves des difficultés et des droits des homosexuels en respectant les sensibilités de chacun n'est pas un acte facile…
 
 
Les intervenants sont toujours en binôme ; ils sont tous bénévoles, formés et habilités,  Ils respectent la Charte ADHEOS d'intervention en milieu scolaire
 
Les interventions sont basées sur leur réflexion commune, des documents élaborés ensemble tel que le module d'intervention en milieu scolaire,
 
Le programme des interventions est amélioré chaque année grâce aux retours des questionnaires, l'un destiné aux professeurs et l'autre au élèves.

Un logiciel éducatif gratuit destiné à tous les intervenants de l'éducation

Image de Un logiciel éducatif gratuit destiné à tous les intervenants de l'éducation et L'Education contre l'homophobie
Ce logiciel pour "sensibiliser les élèves à la lutte contre les discriminations", a été présenté à la presse au lycée Charlemagne à Paris, en présence de Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale.
 
 
Réalisé en collaboration entre le ministère et Le Défenseur des Droits, ce logiciel vise à former de manière ludique à la lutte contre les discriminations, en évoquant des exemples de préjugés courants.
 
Il se présente sous forme de QCM, quiz et mini scénarios. Des scènes "réalistes" mettent en scène, par exemple, des élèves discutant dans une cours de récréation sur le refus du droit d'entrée dans une boîte de nuit d'un de leurs camarades noirs.
 
Un glossaire donne avec précision la définition des mots, tels racisme ou discrimination. Une série d'exercices pratiques permet aux utilisateurs de tester leurs connaissances et de casser les préjugés. Sont par ailleurs évoqués les recours possibles en cas de discrimination.
 
Des groupes-tests, composés de chefs d'établissement, d'enseignants, de conseillers principaux d'éducation (CPE) et d'élèves ont permis de réaliser cet outil de formation. Les élèves de seconde du lycée Charlemagne ont participé à son élaboration. "Ils ont été d'un grand apport dans le choix des mots utilisés", a indiqué un représentant de la Halde.
 
M. Darcos a rappelé le travail réalisé depuis deux ans par l'Education nationale, notamment en terme d'information sur l'orientation sexuelle des jeunes dans les lycées publics.
 
Le Défenseur des Droits met à votre disposition en accès libre et gratuit 3 modules de sensibilisation et de formation à distance pour combattre les préjugés et stéréotypes. ...
 
 Ces formations à distance sont téléchargeables pour :
 
  • le grand public : conçu autour de 6 chapitres, cet outil de découverte et de prise de conscience retrace le parcours d'une journée dans la ville et les transports en commun, afin d'illustrer la prévention des stéréotypes et des discriminations dans la vie quotidienne.
 
  • les acteurs de l'éducation : élaboré dans le cadre d'un partenariat avec le Ministère de l'Education nationale, ce module comprend 8 chapitres et de nombreuses ressources pédagogiques. Il permet d'outiller les acteurs de la communauté éducative sur la promotion des droits et de l'égalité, et la prévention des discriminations.
 
  • les employeurs : cette formation comporte 10 chapitres qui constituent une véritable base de connaissances à l'usage des entreprises sur la promotion des droits et de l'égalité, et la prévention des discriminations.

Education nationale : que faire en cas de discrimination ?

Image de Education nationale : que faire en cas de discrimination ? et L'Education contre l'homophobie
zoom sur image
En cas d’acte discriminatoire, il est conseillé de faire appel dans un premier temps aux différents acteurs de la lutte contre les discriminations pour tenter d’obtenir satisfaction. Le recours immédiat à la Justice, sans tentative préalable de conciliation, peut crisper des situations susceptibles d’être résolues par d’autres biais.
 
  • VOUS ETES ELEVE
Lorsque vous estimez être victime d’acte discriminatoire, dans le cadre de l’école ou à l’extérieur, vous avez la possibilité d’en parler en priorité à des interlocuteurs au sein de l’établissement scolaire et, si nécessaire, à des interlocuteurs extérieurs à l’établissement :
 
 Au sein de l’établissement scolaire
• à votre professeur principal ou au CPE ou à tout autre personnel (infirmière,
assistante sociale…),
• à votre chef d’établissement
• à votre chef des travaux ou à votre responsable de stage lorsque la
situation intervient dans le cadre de votre stage dans une entreprise ou une
administration
 
 En dehors de l’établissement scolaire
• au médiateur académique,
• à une association de lutte contre les discriminations
• à la HALDE (Pour toute information appeler le Numéro national : 08 1000
5000 ou rencontrer un de ses correspondants locaux)
 
  • VOUS ETES PERSONNEL DE L'EDUCATION NATIONALE
Lorsque vous estimez être victimes d’acte discriminatoire, vous avez la possibilité d’en parler :
 
 Dans l’établissement scolaire
• au chef d’établissement
 
 En dehors de l’établissement scolaire
• aux services de l’inspection académique
• au médiateur académique
• aux associations de lutte contre les discriminations
• aux organisations syndicales
• à la HALDE (Pour toute information appeler le Numéro national : 08 1000 5000 ou rencontrer un de ses correspondants locaux)
 
Pour connaitre les missions et les compétences du médiateur de l’éducation nationale et du médiateur académique consulter le site : http://www.education.gouv.fr/mediateur
 
Que faire si un élève vient vous exposer des faits dont il serait victime ?
 
 
  • Les faits se passent ou se sont passés au sein de l’établissement scolaire ou à l’extérieur lors d’une activité en relation avec l’école (hors cas du stage). 
     
Il convient d’écouter et recueillir le témoignage de la victime.
 
Suite à cet échange, vous devez recueillir le témoignage de l’élève mis en cause lorsque l’auteur de la discrimination présumée est un autre élève.
 
Vous devez ensuite si la situation l’exige
 
• recueillir les témoignages d’autres élèves
• et/ou en parler avec l’équipe éducative pour savoir si d’autres personnels de l’équipe sont au courant des faits dont l’élève a témoigné,
• en informer le chef d’établissement
 
Il appartient au chef d’établissement, si nécessaire
• d’informer les parents de l’élève victime et ceux de l’élève mis en cause
• et/ou de tenter une médiation pour régler la situation dont est victime l’élève.
• d’engager une procédure disciplinaire
 
  • Les faits se passent ou se sont passés sur le lieu de stage de l’élève
Il convient :
• d’écouter et recueillir le témoignage de l’élève,
• d’en parler à l’équipe éducative,
• d’en parler au chef d’établissement,
 
Il appartient au chef d’établissement, si nécessaire
• d’en parler au référent de l’élève au sein de l’entreprise pour recueillir son témoignage,
• d’en parler au directeur de l’entreprise dans laquelle l’élève effectue son stage,
• d’informer les responsables légaux de l’élève de la situation,
• de proposer une médiation pour régler la situation et faire cesser la discrimination dont est victime l’élève, cela relève davantage du chef d’entreprise
• d’informer l’élève et ses responsables légaux qu’ils peuvent saisir la HALDE ou rencontrer un de ses correspondants locaux.
 
  • VOUS ETES PARENT D'ELEVE
Lorsque vous estimez que votre enfant est victime d’un acte discriminatoire dans l’établissement scolaire, ou sur son lieu de stage, vous avez la possibilité de signaler les faits
1. au professeur principal
2. au chef d’établissement
3. au médiateur académique,
4. aux associations de parents d’élèves et/ou de lutte contre les discriminations.
 
Où s’adresser en cas de discrimination ?
 
Pour toutes les formes de discriminations :
 
Adressez-vous au Défenseur Des Droits
 
Téléchargez le document  du Défenseur Des Droits (ex HALDE) "où s'adresser en cas de discrimination"
 
 
Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2017
agence web