ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Nouveau guet-apens homophobe sur une appli de rencontres en Gironde et revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Nouveau guet-apens homophobe sur une appli de rencontres en Gironde

Nouveau guet-apens homophobe sur une appli de rencontres en Gironde

Vendredi 24 juillet 2020 à 15h56
Catégories : FRANCE, Revue de presse

Deux adolescents ont tendu un piège à un gay de 34 ans sur une appli de rencontres. La victime s’est vu prescrire 20 jours d’ITT et les deux suspects ont été incarcérés.
 
Décidément, les « guet-apens » contre les homosexuels semblent se multiplier. Deux adolescents de 16 et 17 ans ont été interpellés et placés en détention provisoire la semaine dernière, soupçonnés d’avoir dépouillé et violemment frappé un trentenaire à qui ils avaient donné rendez-vous sur un site de rencontres gay. La police de Gironde a expliqué dans un communiqué que la victime, âgée de 34 ans, s’est vu prescrire 20 jours d’ITT à la suite de sa violente agression, le 11 juillet à Talence, près de Bordeaux. Elle avait même, des suites des coups qu’elle a reçus, perdu connaissance.
 
Les agresseurs avaient donné rendez-vous à leur victime dans un parc. Un troisième homme les a rapidement rejoint, et les violences « ont débuté immédiatement » selon la police. Le trentenaire a alors reçu « de multiples coups de la part des deux invididus proférant dans le même temps des injures à caractère homophobe« , a décrit la police. La victime s’est également fait dépouiller de sa sacoche, de bijoux et de son téléphone portable.
 
« Simplement frapper la victime »
 
Les enquêteurs ont réussi à identifier le premier suspect : le titulaire de la ligne qui a servi à tendre le piège. Il s’agit un mineur déjà connu pour une « grave série de vols avec violences commis en réunion » début 2020. En garde à vue, le jeune mis en cause a « partiellement » reconnu les faits, en assurant néanmoins avoir agi « sous l’emprise menaçante d’un invididu qui l’aurait obligé à fomenter ce guet-apens« , a rapporté la DDSP.
 
Identifié et interpellé, le complice présumé, lui aussi mineur, a également reconnu les faits, en avançant, lui, « qu’il s’agissait dans un premier temps d’un rendez-vous pour simplement frapper la victime ». Devant les enquêteurs, il a dit tout ignorer de l’orientation sexuelle de la victime, et rejeté la responsabilité de l’organisation du guet-apens sur le premier mis en cause. Les deux adolescents ont été incarcérés provisoirement dans l’attente de leur procès, a précisé la police.
 
Ce n’est malheureusement pas la première fois que des personnes mal intentionnées tendent un piège à des hommes gays sur des apps de rencontre. Récemment, c’est à Bastia, en Corse, trois adolescents d’une quinzaine d’années ont agressé un jeune gay de 23 ans qu’ils avaient séduit sur Grindr. Restez vigilant.
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web