ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT, articles de presse LGBT ni Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  La prison, danger pour les jeunes homos américains

La prison, danger pour les jeunes homos américains

Jeudi 15 juillet 2010 à 00h00
Catégories : MONDE, Revue de presse

 REVUE DE PRESSE. Les jeunes gays et lesbiennes seraient trop souvent envoyés dans des centres de redressement et y subiraient plus de violences que leurs codétenus hétérosexuels. Une enquête inquiétante qui vient de sortir dans le journal américain «The Nation».
 
 Krystal, une jeune trans de 18 ans, affirme avoir subi la violence de ses co-détenus au quotidien, après avoir refusé les avances de certains matons. Comme elle, les adolescents LGBT sont plus fréquemment et injustement envoyés en prison que leur camarades hétéros. C'est en tout cas ce que prétend un article du journal américain The Nation.
 
 
D'après Marty Beyer, une psychologue clinicienne américaine, «les jeunes LGBT sont plus susceptibles d'être arrêtés que les jeunes hétéros, parce qu'ils sont souvent chassés de leur foyer et se retrouvent dans la rue». Plus facile donc d'envoyer les jeunes SDF en détention que de les aider. Marty Beyer ajoute même: «une fois arrêtés, les ados homosexuels sont souvent soumis à une incarcération inutile, à la violence verbale et physique de leurs pairs et des gardiens, aux tentatives de conversions religieuses antigay, et parfois même aux agressions sexuelles».
 
Agressés douze fois plus souvent
Si l'étude estime à 10% environ la proportion de gays, lesbiennes, bi ou trans dans la population américaine, les jeunes LGBT représentent 15% de la population carcérale. Pire encore, d'après un rapport du ministère de la Justice datant de 2009, les jeunes homos incarcérés sont douze fois plus souvent agressés sexuellement par un codétenu que les hétéros. Autre aspect particulièrement préoccupant: en Louisiane, par exemple, 10% de tous les abus sexuels sur les jeunes gays sont perpétrés par un membre du personnel pénitentiaire.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web