ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Hongrie Des néo-nazis brulent un drapeau arc-en-ciel qui flottait devant un centre culturel de Budapest... Revue de presse LGBT où articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Hongrie Des néo-nazis brulent un drapeau arc-en-ciel qui flottait devant un centre culturel de Budapest

Hongrie Des néo-nazis brulent un drapeau arc-en-ciel qui flottait devant un centre culturel de Budapest

Jeudi 24 octobre 2019 à 21h50
Catégories : EUROPE, Revue de presse

Des néo-nazis ont brulé le drapeau arc-en-ciel qui flottait devant un centre culturel associatif à Budapest qui héberge notamment le bureau de la gay pride de la capitale hongroise.
 
Cette attaque contre le centre associatif est la deuxième en quelques semaines.
 
Environ 50 néo-nazis ont attaqué ce centre culturel bien connu dans la capitale hongroise, Budapest, vers 14 heures mercredi. Ils ont déchiré le drapeau arc-en-ciel à l'entrée, l'ont brûlé et ont inscrit des slogans nazis sur le portail et sur le mur de l'établissement, comme l'a rapporté Adam Schönberger, directeur du Centre culturel Aurora, sur sa page Facebook.
 
Le centre n'était pas ouvert au moment de l'attaque, il n'y avait personne à l'intérieur. La police a ouvert une enquête.
 
L'Aurora, créée à partir d'un groupe de jeunes juifs, existe depuis 2014 et abrite également des organisations civiles critiques envers le pouvoir. Entre autres, les organisateurs de la fierté LGBT de Budapest, des militants pour les sans-abri et le centre de presse rom ont des bureaux sur place.
 
L’administration de ce secteur de la capitale qui était contrôlée jusqu'il y a peu par le parti nationaliste Fidesz a tenté à plusieurs reprises de fermer ce centre. Mais lors des élections municipales, il y a dix jours, le parti du Premier ministre Viktor Orban a perdu le controle de ce 8ème arrondissement de Budapest.
 
Le nouveau maire d'arrondissement, Andras Piko, s'est rendu sur les lieux immédiatement après l'attaque par des extrémistes de droite. Il a demandé la protection de la police pour le centre, pendant 48 heures.
 
"Une fois de plus, les fascistes soutenus par le gouvernement ont trouvé une activité constructive", s'est plaint ironiquement la fierté de Budapest sur Facebook. "L'amour et l'acceptation gagneront toujours! Nous n'abandonnerons jamais! Les crimes de haine vont bientôt aller en prison! Nous allons bientôt accrocher un nouveau drapeau", a poursuivi l'organisation. Dans la soirée, elle a publié une photo avec un nouveau drapeau arc-en-ciel sur le bâtiment.
 
Déjà le 26 septembre dernier, une dizaine de néo-nazis avaient interrompu une projection de film au centre. Ils avaient envahi la salle avec des affiches telles que "Stop à la propagande LGBT" et "Aucune tolérance" et avaient menacé et insulté les spectateurs.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2019
agence web