ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : BORDEAUX Femme transgenre jetée dans le vide : six mois de prison avec sursis pour deux agresseurs. Revue de presse LGBT ou articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Femme transgenre jetée dans le vide : six mois de prison avec sursis pour deux agresseurs

Femme transgenre jetée dans le vide : six mois de prison avec sursis pour deux agresseurs

Dimanche 08 mars 2020 à 09h00
Catégories : FRANCE, Revue de presse

Ces deux hommes ont été condamnés pour l’agression d’une jeune femme transgenre de 25 ans en décembre dernier à Bordeaux.
 
Auteurs de l'agression d'une femme transgenre en décembre dernier, deux hommes ont été condamnés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à six mois de prison avec sursis pour violences en réunion et liées à l'identité de genre, a-t-on appris auprès de Me Marilou Séval, l'avocate de la victime. Cette peine est assortie d'une mise à l'épreuve de deux ans avec obligation d'indemniser la victime et d'effectuer un stage de citoyenneté.
 
Le tribunal correctionnel a dans le même temps relaxé la jeune femme de 25 ans, jugée pour avoir blessé l'un des agresseurs. Pendant l'enquête, elle avait reconnu avoir porté des coups et infligé, selon le parquet, des blessures avec une « arme par destination », « en l'espèce un talon d'escarpin ».
 
Jetée du haut d'une voie d'accès à un parking
 
« L'enquête a été difficile pour ma cliente. Je suis soulagée qu'elle ait été relaxée des faits pour lesquels elle était poursuivie et que les circonstances aggravantes liées à l'identité de genre aient été retenues », a réagi son avocate à France 3 Nouvelle-Aquitaine.
 
Elle avait été passée à tabac le 8 décembre, au petit matin, dans le centre-ville de Bordeaux, alors qu'elle sortait de boîte de nuit avec des amies. Visée par de nombreuses insultes, la jeune femme nous avait raconté que les agresseurs s'en étaient pris plus particulièrement à elle lorsqu'ils avaient compris qu'elle était transgenre.
 
Après avoir été rouée de coups, la jeune femme avait été jetée du haut d'une voie d'accès à un parking. Elle avait fait une chute de « près de deux mètres », selon une source proche du dossier. Ses agresseurs avaient ensuite pris la fuite en voiture avant d'être rapidement retrouvés par les policiers.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web