ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT. Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Dubaï: un an de prison en appel pour un jeune travesti

Dubaï: un an de prison en appel pour un jeune travesti

Mercredi 21 juillet 2010 à 00h00
Catégories : MONDE, Revue de presse

 Un émirati de 22 ans a vu sa peine réduite en appel, selon la presse locale. Placé en détention depuis un an, il devrait donc être libéré prochainement. On apprend que son compagnon avait aussi été condamné.
 
 Un jeune travesti émirati, condamné en première instance à trois ans de prison pour relations homosexuelles notamment, a vu sa peine réduite en appel à un an, a rapporté mercredi la presse. Le jeune homme, étudiant de 22 ans, a été «reconnu coupable d'attentat à la pudeur, travestissement, homosexualité, outrage à la religion et relations homosexuelles consensuelles», a indiqué le quotidien The National.
 
 
Il avait été arrêté en juillet 2009 à l'aéroport de Dubaï alors qu'il s'apprêtait à s'envoler pour «l'Europe en compagnie de son partenaire, un autre Emirati, également reconnu coupable d'homosexualité et condamné à un an de prison».
 
Homosexualité réprimée dans le Golfe
En première instance, il avait été condamné à trois ans de prison pour, entre autres, «distribution de photos indécentes le montrant maquillé et en sous-vêtement», selon le quotidien 7Days, citant le procureur général. Sur celles-ci, il apparaît sous le pseudonyme «Hamdan British» en maillot de bain qui mettait en relief ses fesses ou habillé en femme, a ajouté ce journal. Il était également accusé d'avoir posé pour des photos le montrant en train de lire le Coran en portant le voile islamique, selon les journaux.
 
Mais étant en détention depuis son arrestation il y a un an, il doit être libéré dans les prochains jours, selon 7Days. C'est pourquoi, toujours selon les médias locaux, le jeune homme a accueilli la nouvelle de sa condamnation avec soulagement. Son avocat avait plaidé que ni son arrestation ni le mandat de perquisition à son domicile n'étaient conformes à la loi.
 
Dubaï est l'un des sept membres des Emirats arabes unis, un pays du Golfe où la loi sanctionne l'homosexualité. Les gays y risquent dix ans de prison s'ils sont inculpés de «sodomie consensuelle».
 
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web