ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT, articles de presse LGBT où Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Constance McMillen: «Je suis fière de mon lycée»

Constance McMillen: «Je suis fière de mon lycée»

Mercredi 21 juillet 2010 à 00h00
Catégories : MONDE, Revue de presse

 Cette jeune lycéeenne américaine, privée de bal de promo parce qu’elle voulait s’y rendre avec sa copine, vient d'obtenir gain de cause auprès de la justice et son lycée va modifier ses règles. Elle se confie à TÊTUE.
 
 «Je suis soulagée!» Constance McMillen n'en revient pas. A 18 ans, l’élève lesbienne dont le combat pour participer avec sa copine au grand bal de fin d’année (ou «Prom'») de son lycée avait passionné l’Amérique (lire  article), a obtenu mardi gain de cause dans le bras de fer légal qui l'opposait à son établissement. Le lycée agricole d’Itawamba accepte de réviser son règlement intérieur pour interdire toute discrimination anti-LGBT. Une première pour un lycée du Mississippi (Sud des Etats-Unis). En outre, l’établissement versera à la jeune fille 35.000 dollars (plus de 27.000 euros) en compensation des dommages psychologiques subis et des frais d’avocat.
 
 
«Je suis soulagée. Je suis particulièrement contente que mon école ait décidé de changer ses règles. C'est la meilleure récompense possible, indique Constance à TÊTU. Maintenant je suis très fière de mon lycée.»
 
«Je continuerai à me battre»
Le jugement fait suite à une plainte déposée fin avril par la puissante association de défense des libertés civiles, la ACLU. Motif: au début du mois, un groupe de parents d’élèves avait organisé une Prom’ bidon pour Constance, sa copine et une dizaine d'autres élèves «moins populaires» (lire article).
 
Devenue pendant quelques mois le porte-étendard des élèves homosexuels victimes de discrimination, Constance n'aura jamais la Prom’ dont elle rêvait depuis son entrée au lycée, mais au moins ce jugement lui permet d’aller à l’université le cœur tranquille. Entre ses futurs cours de psychologie, elle dit vouloir continuer à s’engager: «Je veux continuer à aider la communauté LGBT. Je me battrai pour toutes les causes que je rencontre, dit-elle. Je veux me servir de l’attention autour de mon cas pour faire de grandes choses.» 
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web