ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Cognac : une agression homophobe ce week-end et revue de presse LGBT ou articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Cognac : une agression homophobe ce week-end

Cognac : une agression homophobe ce week-end

Mardi 30 avril 2019 à 03h10
Catégories : FRANCE, Revue de presse

Un homme homosexuel de 27 ans a été agressé verbalement et physiquement alors qu'il sortait de chez lui. Les faits ont eu lieu samedi soir à Cognac, en Charente.
 
Morgan, un intérimaire et influenceur sur les réseaux sociaux de 27 ans, marchait avec son compagnon en bas de chez lui, près de la place François 1er, à Cognac, en Charente. Le couple a repéré un voisin, visiblement éméché, qui balançait des bouteilles en verre sur des voitures garées dans la rue. En les voyant, l'homme est sorti de chez lui et a couru après les deux hommes. L'un d'eux s'est réfugié dans un bar à proximité, le deuxième, Morgan, est resté. "J'ai fait de la boxe, je ne voulais pas me laisser faire", dit-il.
Agression verbale et physique
 
L'agresseur insulte le jeune homme de "sale pédé" et d'"enculé" avant de lui faire un croche-patte, puis une clé de bras. Bilan : huit jours d'incapacité totale de travailler pour la victime. Quelques jours plus tard, Morgan est toujours sous le choc :
 
Psychologiquement j'ai pris un coup. Je n'ose plus sortir de chez moi, ça me fait peur."
 
"Ça n'était jamais arrivé. Pourtant, j'ai vécu à Paris et même en Tunisie", poursuit-il.
 
La victime a immédiatement porté plainte auprès du commissariat de police de Cognac. Une enquête a été ouverte pour violences en raison de l'orientation sexuelle et pour dégradations volontaires car trois voitures ont été dégradées par les jets de bouteilles. La police de Cognac indique que l'agresseur, âgé de 26 ans, avait plus d'un gramme d'alcool dans le sang au moment des faits.
 
Recrudescence d'actes homophobes
 
Cette agression n'étonne qu'à moitié Frédéric Hay, le président de l'Adheos (Association d'Aide, de Défense Homosexuelle, pour l'Égalité des Orientations Sexuelles), une association qui défend les droits des homosexuels en Poitou-Charentes. Selon lui, ces agressions homophobes sont en hausse de 12% cette année en Charente et en Charente-Maritime.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web