ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : RDC Sud-Kivu : assassinat de deux jeunes hommes présumés homosexuels à Fizi. L'ASSOFE exige la justice... Revue de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  RDC Sud-Kivu : assassinat de deux jeunes hommes présumés homosexuels à Fizi, l'ASSOFE exige la justice

RDC Sud-Kivu : assassinat de deux jeunes hommes présumés homosexuels à Fizi, l'ASSOFE exige la justice

Dimanche 16 mai 2021 à 10h22
Catégories : MONDE, Revue de presse

Deux personnes soupçonneés être des homosexuelles ont été tuées par des inconnus armés entre le 02 et le 03 Avril 2021 à Misisi, un carré miniers situé en secteur de Nganja, territoire de Fizi au Sud-Kivu, c’est dans l’Est de la République Démocratique du Congo.
 
Selon Jean Kangeta, animateur de la protection des droits humains action de solidarité des femmes pour la femme et l’enfant (ASOFFE), l’une des victimes au nom de Robert a été retrouvée calcinée devant sa maison dans les heures matinales pendant que la deuxième au nom de Junior Alembe aurait été lapidé le landemain par une foule de jeunes non identifiés.
 
« Je dénonce est condamne les tueries de ces deux jeunes hommes par le fait qu’elles ont des orientations sexuelles (Homosexuels) interdites par nos us et coutumes ainsi que nos traditions locales. Même les homosexuels ont droit à la vie et personne n’a le droit d’ôter la vie de l’autre », s’en inquiète.
 
Notre Source appelle au respect de la déclaration universelle de Droit de l’homme et de peuple de 1948 qui insiste en son article 2 de la liberté fondamentale sans distinction aucune.
 
En République Démocratique du Congo (RDC) , la constitution qui est une loi fondamentale en ses articles 11 et 16 stipulent que: « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, l’Etat congolais a l’obligation de respecter ces principes et assurer la protection de tout le monde sans exception ».
 
En fin l’ASOFFE regrette que certaines personnes sont abattues sans aucune intervention de l’autorité locales .
 
« Les homosexuels ont droit à la vie, les supsons ne doivent pas conduire aux tueries sans aucune intervention, les auteurs de ces deux cas à Misisi doivent être retrouvés et traduits en justice pour qu’ils subissent la rigueur de la loi », a-t-il recommandé.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2021
agence web