ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT, articles de presse LGBT; Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Italie :Un établissement catholique accusé d'avoir placé un élève de 16 ans en isolement en raison de son homosexualité

Italie :Un établissement catholique accusé d'avoir placé un élève de 16 ans en isolement en raison de son homosexualité

Catégories : EUROPE, Revue de presse

Un garçon de 16 ans, originaire d’un pays de l’Est, ouvertement gay, a été séparé de ses camarades de lycée par la direction de l’établissement professionnel catholique de Monza – en banlieue de Milan – où il étudie.
 
Les faits se sont produit mercredi dernier. A l’origine de cette mise à l’écart, la publication sur le compte Instagram du garçon de plusieurs photos de lui dont une où il enlace un autre garçon .
 
« De la « pornographie juvénile », selon le doyen de l’institut, Adriano Corioni, qui a ordonné la séparation de l’étudiant du reste de ses compagnons. L’élève s’est ainsi retrouvé isolé dans un couloir.
Une situation inacceptable pour la famille. La mère de l’élève est allée trouver les carabiniers, qui sont intervenus au lycée le lendemain, à la suite de quoi l’élève a été réintégré dans sa classe.
 
« Nous avons décidé de placer l’enfant à part, avec un éducateur, comme nous le faisons quand un de nos étudiants doit approfondir un sujet d’étude Ce n’est pas une question de discrimination. Les chrétiens ne discriminent pas: nous acceptons tout le monde. Nous avons des jeunes de toutes les confessions. Nous voulions protéger à la fois le l’étudiant et ses camarades »,tente d’expliquer le doyen de l’établissement Adriano Corioni en affirmant que les camarades du garçon mis à l’écart avaient été choqués par les photos et s’en étaient plaints.
 
L’association LGBT Arcigay juge cette affaire « gravissime » et demande une inspection du ministère de l’Education.
Des élus de droite et de gauche se sont également publiquement indignés. Alessandro Zan, député du Parti démocrate (centre gauche), a fustigé le « traitement dégradant et discriminatoire » imposé au lycéen, « en violation de son droit à l’éducation, et avant tout de sa liberté et de sa dignité ».


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2021
agence web