ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Russie La responsable d'un réseau de soutien aux jeunes LGBT condamnée en vertu de la loi anti-gay sur revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
74, Avenue de Bourgogne
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
50 rue Hergé
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Russie La responsable d'un réseau de soutien aux jeunes LGBT condamnée en vertu de la loi anti-gay

Russie La responsable d'un réseau de soutien aux jeunes LGBT condamnée en vertu de la loi anti-gay

Jeudi 30 juillet 2015 à 14h03
Catégories : MONDE, Revue de presse

La fondatrice d'une communauté LGBT en ligne pour les adolescents russes a été condamnée pour la seconde fois à une amende par le gouvernement pour violation de la loi sur la "propagande gay".

Elena Klimova a été condamnée à une amende de 50.000 roubles par la justice russe. Un tribunal a estiimé que son site Deti-404 violait la loi sur la "propagande LGBT".
 
Elle a fait appel d'une condamnation similaire plus tôt cettel'année et tentera à nouveau de faire appel de cette nouvelle décision.
 
Deti-404, qui signifie Enfants-404, est un réseau de soutien en ligne pour les adolescents LGBT en Russie, où l'homophobie et la transphobie prospèrent depuis plusieurs années, en particulier depuis le vote de lois réprimant l'homosexualité.
 
Les utilisateurs du réseau partagent des photos et des récits à la fois sur le site et la page Facebook relatant les préjugés endurés dans leur vie de tous les jours.
 
Elena Klimova a été condamnée en vertu d'une loi de 2013 signé par le président Poutine, qui interdit la promotion des "relations sexuelles non traditionnelles".
 
Selon le journal britannique The Guardian, Elena Klimova a déclaré: "La loi contre la propagande gay légitime la violence contre les personnes LGBT. Les gens ont peur parce qu'ils comprennent que la simple évocation es relations LGBT est interdite".
 
Les relations de même sexe sont légales en Russie et l'homosexualité n'est officiellement plus considérée comme une maladie mentale, mais la communauté LGBT fait face à l'oppression et la répression régulière à la fois de la part du gouvernement et de tout l'appareil d'Etat, mais aussi de la part de la puissante église orthodoxe ainsi que de milices et de groupes ultra-nationalistes et religieux homophobes qui opèrent souvent en toute impunité.
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2018
agence web