ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Revue de presse LGBT or articles de presse LGBT, Média gay.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Nouvelles révélations choc contre les «ex-gays» américains

Nouvelles révélations choc contre les «ex-gays» américains

Mardi 20 juillet 2010 à 00h00
Catégories : MONDE, Revue de presse

 Un coach personnel du New Jersey est accusé d'avoir demandé à ses clients de se déshabiller et de se toucher pour «guérir» de leurs tentations homosexuelles
 
 Les «ex-gays», qui veulent «guérir» les homosexuels de leurs penchants, connaissent des heures difficiles aux Etats-Unis. Après George Reckers, figure de proue du mouvement pincé en mai dernier avec un escort (lire article), l'œil du cyclone se déplace à présent sur Alan Downing. Ce coach personnel, concepteur de séjours expérientiels dits «réparateurs», est accusé de comportements sexuels inconvenants par deux de ses anciens clients.
 
 
Dans une vidéo postée hier sur le site de Truth Wins Out, une association qui lutte contre le mouvement ex-gay, Ben Unger (photo) et Chaim Levin, deux membres de la communauté juive orthodoxe, racontent que Downing aurait demandé à chacun de se déshabiller en face d’un miroir et de se toucher. Une technique appelée «strip tease psychologique» qui vise à réconcilier le sujet avec sa masculinité.
 
«Il m'encourageait: allez Ben, retire ton tee-shirt, raconte Ben Unger dans cette vidéo. Il était beaucoup plus âgé que moi, j'avais 20 ans à l’époque».
 
 
«Je lui ai fait comprendre à plusieurs reprises que je n’étais pas d’accord avec sa méthode, poursuit dans la même vidéo Chaim Levin, qui souvient du moment où le thérapeute lui aurait demandé de se toucher les organes génitaux. Il m'a dit: touche-toi, touche-la une seconde. Comme ça tu pourras appréhender ta masculinité physiquement.»
 
«Des centaines d'heures d'expérience»
Alan Downing, qui n'a répondu ni aux mails ni aux appels téléphoniques de TÊTU, est présenté sur le site de People Can Change, une association qui propose des thérapies réparatrices, comme ayant des «centaines d'heures d'expérience» dans ce domaine. Il a organisé en Europe et aux Etats-Unis des dizaines de week-ends thérapeutiques proposant aux participants de renouer avec l'hétérosexualité à-travers des sessions de groupe, des exercices de visualisation et d'expression d'émotions. L'association JONAH (Jews Offering New Alternatives to Homosexuality), qui accueille les homosexuels juifs du New Jersey et de New York et dont Downing est actuellement le directeur du coaching et des services de groupes, n'a pas non plus retourné nos appels.
 
«Downing n'est pas tout le temps dans les médias, mais c'est un leader dans le domaine des thérapies "ex-gay", insiste Wayne Besen, directeur de Truth Wins Out. Il est temps que cette industrie disparaisse.»


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web