ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Les auteurs du tract évangéliste homophobe appelés à comparaitre devant le tribunal Correctionnel d'Angoulême communiqué de presse ADHEOS or revue de presse LGBT ou articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Les auteurs du tract évangéliste homophobe appelés à comparaitre devant le tribunal Correctionnel d'Angoulême

Les auteurs du tract évangéliste homophobe appelés à comparaitre devant le tribunal Correctionnel d'Angoulême

Mercredi 19 août 2015 à 07h35
Catégories : ADHEOS, Communiqués de presse

La presse, tant locale que nationale, s’était fait largement l’écho de la distribution publique du tract homophobe , se revendiquant de l’Eglise évangélique de Cognac, distribué dans les boites aux lettres des habitants de Jarnac le 7 mai 2015, mais aussi diffusé lors de la foire de Rouillac le 27 avril 2015.
 
Le tract « Délivré de l’homosexualité », avait suscité à juste titre de nombreuses réactions indignées et scandalisées, d’autant plus à une semaine de la Journée mondiale contre l’homophobie...
 
Le Centre LGBT ADHEOS, averti de cette situation, avait déposé plainte à la gendarmerie de Jarnac le 12 juin 2015.
 
L’enquête de gendarmerie a permis d’identifier 2 prévenus charentais, membres de l’Eglise évangéliste de Cognac, l’un habitant Cognac, l’autre à Sigogne, tous les deux poursuivis par le Procureur de la République d’Angoulême.
 
Ils devront répondre devant le tribunal Correctionnel d’Angoulême, chambre 3 B, lundi 7 septembre à 13H30 de provocation à la discrimination, provocation à la haine, injure publique à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation ou identité sexuelle.
 
Le tract, avec un lien vidéo que les lecteurs étaient invités à visualiser, présentait l’homosexualité comme une entrave dont il faut se libérer, l’associait à une faiblesse, à une maladie, à la pornographie et la débauche, ce qui ne peut que provoquer à la répulsion et la haine envers les homosexuels.
 
Et ainsi inciter et conforter les auteurs de violences homophobes dans leurs actions, quand ce n’est pas les justifier.
 
L’homophobie n’est pas une opinion mais un délit.
Ces propos publics sont inacceptables, et leur justification par un livre religieux encore plus inacceptable.
On sait que leurs effets peuvent être dramatiques : Shira, une adolescente israélienne de 16 ans décédée, poignardée par un extrémiste orthodoxe juif lors de la Gay Pride à Jérusalem en est l’une des illustrations la plus récente…
 
ADHEOS s’est constituée partie civile lors de ce procès. Elle sera représentée au Tribunal par Maitre Michel NAVION, avocat à la Cour de Paris.  
 
  • CONTACT PRESSE :  
Michel NAVION, Avocat au 06 20 92 17 ..
 
 
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2019
agence web