ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Homophobie Après une polémique encore l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine ou revue de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Homophobie Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine

Homophobie Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine

Mercredi 16 janvier 2019 à 14h03
Catégories : MONDE, Revue de presse

L'Opéra de Paris est revenu sur sa décision d'inviter l'Ukrainien Sergueï Polounine, "l'enfant terrible du ballet", à venir danser en février après des propss sexistes, homophobes et élogieux de Poutine qui ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.
 
Aurélie Dupont, la directrice artistique du Ballet de l'Opéra de Paris, avait distribué le danseur de 29 ans dans le Lac des cygnes, mais a finalement retiré cette invitation ce week-end, a-t-on appris lundi.
 
La directrice a envoyé "un courrier aux danseurs" saluant l'"artiste talentueux" mais reconnaissant que les "propos publics" de Polounine ne respectaient pas ses "valeurs", a indiqué l'Opéra.
 
Surnommé le "bad boy of ballet" depuis qu'il a claqué la porte du prestigieux Royal Ballet britannique en 2012, Polounine est connu du grand public pour être la star de la chanson de Hozier "Take Me to Church" (2015) dans un clip réalisé avec l'artiste David LaChapelle et visionné plus de 26 millions de fois sur YouTube.
 
Le compte Instagram certifié du danseur, qui a récemment obtenu la nationalité russe, est émaillé depuis novembre de commentaires pro-Poutine et de remarques à connotation homophobe et grossophobes.
 
Ces propos ont provoqué la colère de certains danseurs de l'Opéra qui, fait rare, se sont saisis des réseaux sociaux pour faire part de leurs critiques ces derniers jours.
 
Fin décembre, Polounine, comparé au début de sa carrière à Rudolf Noureev, s'attaquait au profil "efféminé" de certains danseurs de ballet.
 
Dans un post publié sur Instagram le 29 décembre dernier, ils les accusaient de ne pas se comporter en "hommes".
 
"À tous les hommes qui font du ballet, il y a déjà des ballerines sur scène. Un homme doit être un homme et une femme doit être une femme. (…) C’est la raison pour laquelle vous avez des couilles », écrivait-il notamment.
 
N.B.: Sergueï Polounine est apparu sur les réseaux sociaus avec un tatouage du visage de Vladimir Poutine sur le torse depuis la photo illustrant cet article.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2019
agence web