ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Grande-Bretagne Les agresseurs d'un ado forcé à s'excuser d'être gay arrêtés par la police. Revue de presse LGBT. Articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Grande-Bretagne Les agresseurs d'un ado forcé à s'excuser d'être gay arrêtés par la police

Grande-Bretagne Les agresseurs d'un ado forcé à s'excuser d'être gay arrêtés par la police

Vendredi 08 décembre 2017 à 10h43
Catégories : EUROPE, Revue de presse

Deux adolescents britanniques de 16 ans ont été arrêtés dans le cadre d'une affaire d'agression contre un adolescent gay dans des transports publics de larégion de Londres qu'ils ont violenté et forcé à "s'excuser d'être homosexuel".

La police britannique des transports a arrêté deux adolescents en lien avec une agression homophobe, qui a eu lieu le 21 octobre dernier à West Ham.
 
Elle a confirmé que deux garçons de 16 ans avaient été arrêtés parce qu'ils étaient soupçonnés de voies de fait et étaient en garde à vue.
 
La victime, un jeune homme de 19 ans, voyageait à bord d'un train de la ligne Jubilee en direction de West Ham avec ses amis, vers 23h10.
 
La victime et ses amis étaient déguisés pour un événement auquel ils allaient assister.
 
Ils ont été attaqués par deux hommes qui sont montés à bord du train à West Ham et ont commencé à agresser verbalement la victime et ses amis, lançant des insultes homophobes au jeune homme.
 
Selon la British Transport Police, le premier délinquant a tiré la victime de son siège et l'a étranglée. Un deuxième agresseur s'est emparé de son téléphone et a menacé de le poignarder.
 
Ils ont ensuite exigé que la victime s'excuse d'être gay, ce qu'elle a a finalement fait alors qu'elle luttait pour respirer.
 
L'une des amies de la victime, une femme de 25 ans, qui tentait de s'interposer, a été frappée à coups de poing.
 
La police britannique des transports avait lancé un appel à témoins en indiquant clairement que les crimes de haine ne pouvaient être tolérés.
 
"Nous croyons que tout le monde a le droit de voyager en toute sécurité. Nous ne tolérerons pas un comportement où quelqu'un est ciblé parce qu'il est perçu comme différent", avait-elle écrit.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2020
agence web