ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Afghanistan Un homosexuel violé et battu après un guet-apens tendu par des talibans et revue de presse LGBT et articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Afghanistan Un homosexuel violé et battu après un guet-apens tendu par des talibans

Afghanistan Un homosexuel violé et battu après un guet-apens tendu par des talibans

Vendredi 03 septembre 2021 à 13h01
Catégories : MONDE, Revue de presse

Un homosexuel aurait été piégé, violé et battu par les talibans lors d'un faux rendez-vous pour prétendument l'aider à quitter l'Afghanistan alors que le pays s'installe dans un régime islamiste.
 
Un homosexuel aurait été attiré hors de sa cachette dans la capitale Kaboul par deux combattants talibans qui se sont fait passer pour un ami offrant un exfiltration du pays. Au lieu de quoi, ils l'ont attaqué et violé quand il est arrivé à leur rencontre, le laissant vivant mais terrifié.
 
Ses bourreaux l'ont ensuite forcé à donner le numéro de son père avant de l'appeler pour l'informer de l'homosexualité de son fils.
 
Le sort de l’homme a été révélé par Artemis Akbary, un militant afghan des droits humains vivant maintenant en Turquie, qui a déclaré à ITV News qu’il avait été en contact avec l’homme.
 
Cette agression n’est qu’un des premiers exemples de ce qu'est en train de devenir la vie des personnes LGBT sous le régime taliban, alors que les dernières troupes américaines ont quitté le pays.
 
"Ils essaient de dire au monde 'nous avons changé et nous n’avons pas de problèmes avec les droits des femmes ou les droits humains', a déclaré Artemis Akbary. Mais ils mentent. Les talibans n’ont pas changé, car leur idéologie n’a pas changé".
 
Selon lui, la situation de l'homosexuel battu et violé ne sera pas un cas isolé.
 
"Ils créeront un compte de profil et tromperont les personnes LGBT+ en prétendant être un membre de la communauté. Mes connaissances en Afghanistan ont peur, ils ne savent pas ce qui va leur arriver à l'avenir, alors ils essaient juste de se cacher", raconte le militant LGBT+.
 
Ces faits surviennent après que les talibans ont déjà été accusés d'avoir enlevé, torturé et découpé en morceaux une jeune gay à Kaboul il y a quelques jours.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2022
agence web