ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : Afghanistan Les talibans découpent le corps d'un gay pour montrer ce qu'ils font avec les homosexuels ou revue de presse LGBT, articles de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  Afghanistan Les talibans découpent le corps d'un gay pour montrer ce qu'ils font avec les homosexuels

Afghanistan Les talibans découpent le corps d'un gay pour montrer ce qu'ils font avec les homosexuels

Vendredi 03 septembre 2021 à 13h06
Catégories : MONDE, Revue de presse

Un homosexuel afghan a rapporté comment les talibans ont tué son petit ami et ont "coupé son corps en morceaux" pour "montrer ce qu'ils font avec les homosexuels".
 
 
Selon un article du site Pinknews, un homosexuel afghan a témoigné que les talibans ont assassiné un homosexuel et découpé son corps en morceaux au motif que la victime était homosexuelle.
 
Le témoignage émane d’un Afghan homosexuel qui rapporte les faits sous le pseudonyme de Gabir, qui s’est enfui du pays et a raconté son histoire à Pinknews.
 
Le jeune homme, âgé de 26 ans, a déclaré que lui et son petit ami étaient assis ensemble dans un restaurant de la capitale afghane lorsque la ville a été envahie par les talibans le 15 août.
 
Ils se sont tous deux précipités vers leurs maisons respectives. Quelques heures plus tard, alors qu'il ne parvient pas à joindre son ami au téléphone, il se rend à son domicile et le découvre mort.
 
Selon des témoins, deux voitures sont arrivées, avec des talibans dedans. Ils ont battu le jeune homme et l'ont emmené puis ils l'ont tué. Ensuite, ils ont ramené le corps découpé en morceaux "pour montrer aux gens que c'est ce que nous faisons avec les homosexuels".
 
Gabir et son petit ami étaient ensemble depuis huit mois après s'être rencontrés à l'université et avaient prévu de quitter l'Afghanistan pour se marier.
 
Il a récemment reçu un appel anonyme de quelqu'un qui lui a dit : "Je sais que tu es gay, avant de prende Kaboul on savait tout de toi, tu as trois ou quatre amis qui sont gays, tu as un petit ami. Une fois que nous nous serons installés ici à Kaboul, nous ne vous laisserons pas vivre. Si nous vous trouvons, nous vous tuerons".
 
L'homosexualité était illégale en Afghanistan même sous un gouvernement démocratiquement élu. Désormais, en vertu de la charia, elle est passible de mort.


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2022
agence web