ASSOCIATION LGBT MILITANTE & FRIENDLY, POITOU-CHARENTES
Thèmes associés : ADHEOS demande l'interdiction de territoire français et européen de l'extrémiste salafiste Fathi Laâyouni et pour appel public à la haine des homosexuels et revue de presse LGBT.

Saintes
5, passage Ancienne Caserne
17100 Saintes - Contact
La Rochelle
21 rue de la Sardinerie
17000 La Rochelle - Contact
Angoulême
5 Bd Berthelot
16000 Angoulême - Contact
|
Accueil  Actualités  ADHEOS demande l'interdiction de territoire français et européen de l'extrémiste salafiste Fathi Laâyouni, pour appel public à la haine des homosexuels

ADHEOS demande l'interdiction de territoire français et européen de l'extrémiste salafiste Fathi Laâyouni, pour appel public à la haine des homosexuels

Mardi 30 mars 2021 à 12h19
Catégories : ADHEOS, Communiqués de presse

M. Gérald Darmanin,
Ministre de l’intérieur
Cabinet du ministre,
Ministère de l’intérieur
Place Beauvau
75008 PARIS
 
Monsieur le Ministre,
 
Nous attirons votre attention sur l’appel à la haine homophobe de Fathi Laâyouni, Maire islamiste radical de la commune de Kram en Tunisie qui a publiquement sur la radio tunisienne très écoutée IFM le 25 mars 2021 tenu des propos haineux homophobes.
 
En effet, il a dit publiquement qu'il est pour le recours au test anal clamant que « les homosexuels ne peuvent pas habiter au Kram étant une ville conservatrice, car leur place est soit en prison, soit à l’hôpital ».
 
Nous rappelons que l’ONU considère les tests anaux comme des traitements inhumains, cruels, et dégradant qui viole le droit international.
 
L’extrémiste salafiste Fathi Laâyouni de fait appel à la haine par ses propos publics homophobes en demandant de chasser les homosexuels de sa commune de Kram, leur place selon lui est soit de les emprisonner soit de les interner de force en hôpital !
 
Cette vision extrémiste salafiste de Fathi Laâyouni peut avoir de graves conséquences pour les personnes LGBT en Tunisie mais également en France.
 
Enfin, il s’en prend également publiquement et dangereusement à l’association SHAMS de Tunisie qui défend les droits de l’Homme et des minorités sexuelles, dont son président a obtenu en septembre 2020 de la part de l’OFPRA la protection de la France.
 
Il n’est pas besoin de vous rappeler les conséquences de ce discours salafiste extrémisme religieux en France, notamment à travers les nombreux attentats réalisés en France et les nombreuses tentatives d’attentats déjouées, y compris auprès des personnes LGBT françaises.
 
C’est pourquoi, nous vous demandons de veiller personnellement à ce que Fathi Laâyouni fasse l’objet d’un signalement aux fins de non-admission au système d’information Schengen (article L 211-2 du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile) et que cette personne soit l'objet d'une interdiction administrative du territoire considérant que sa présence en France constituerait une menace grave pour l'ordre public, la sécurité intérieure ou les relations internationales de la France (article L 214-2 du code précité).
 
Aussi, nous attendons une réponse de votre part suffisamment claire et forte afin de faire cesser ces appels publics à la dénonciation d’homosexuels les exposant à subir de graves peines et d’interdire de présence sur notre territoire ce responsable extrémiste salafiste tunisien qui bafoue les droits de l’Homme.
 
Restant à votre disposition pour tous renseignements complémentaires, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à notre respectueuse considération.
 
  • COMMUNIQUE DE PRESSE Le Président d’ADHEOS,
 


Adhéos
Association d'Aide,
de Défense Homosexuelle,
pour l'Égalité des Orientations
Sexuelles
Icone de Facebook
LGBT fonds dotation lgbt Plan du site | Mentions légales | © Adhéos 2021
agence web